La lutte contre le gaspillage alimentaire : La responsabilité de tous de la ferme à l’assiette

Le forum média de global  Deutsche Welle  intitulé «L'avenir de la croissance - Valeurs économiques et  médias », a organisé  un atelier sur le problème  du gaspillage alimentaire dans le  monde. L'événement intitulé, «La lutte contre le gaspillage alimentaire: la responsabilité de tous de la ferme à  l’assiette», organisé par le Ministère fédéral allemand de l'alimentation, de l'agriculture et de la protection des consommateurs, a montré  comment de nombreuses denrées alimentaires finissent à la poubelle. En Allemagne, environ 82 kilos de nourriture sont  gaspillés par habitant,  soit 6,7 tonnes par an. Chaque personne jette  l’équivalent de 230 € par année, selon une étude menée par l'Université de Stuttgart.



Le gaspillage alimentaire se produit  partout: dans le secteur agricole, l'industrie, le commerce en gros, les boulangeries, les  supermarchés,  les restaurants  ainsi que les cantines. Enfin et non pas en moindre quantité, la nourriture est gaspillée dans de nombreux foyers. En Allemagne, environ 11 millions de tonnes de nourriture finit  à la poubelle chaque année. Cela équivaut à  275000 de  camions.  Le gaspillage d’une grande partie de ces aliments pourrait être évité.

Le gaspillage alimentaire a de  graves conséquences car des ressources, tels que  l'eau, l'énergie et les terres arables, la production et le transport des denrées alimentaires sont consommées inutilement, ce qui  pose une pression supplémentaire sur l'environnement. On estime que 30 pour cent des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont liées aux  habitudes alimentaires.

Les produits alimentaires qui finissent à la poubelle ont également un impact sur es prix des denrées alimentaires  et par conséquent sur la situation alimentaire mondiale. Plus  nous gaspillons, plus élevée est la demande sur le marché mondial,  ce qui fait monter les prix.

Pour réduire efficacement le gaspillage alimentaire en Allemagne, le Ministère fédéral de l'alimentation, de l’agriculture et de la protection des consommateurs (BMELV) a lancé une initiative intitulée  « Too good for the bin » (Trop bon pour la poubelle) au printemps 2012. Les activités de sensibilisation liées à la campagne  se sont principalement  orientées vers les ménages  où le gaspillage alimentaire est le plus important. Réduire le gaspillage alimentaire doit être un effort commun s’opérant le long de la chaîne  alimentaire - de la ferme à l’assiette.

Cet atelier portera sur les questions suivantes: quelles stratégies sont disponibles  pour une production et  une consommation  durables des produits alimentaires? Quel est le  type de cadre que doivent créer les décideurs politiques pour améliorer l'appréciation publique de la nourriture en tant qu’élément essentiel de la vie quotidienne des populations aussi bien dans les entreprises que dans les ménages privés ?

Pour plus d’information, voir le lien  suivant.

Partenaires